40 ans de la Main Verte : communiqué et pré-programme

Stop nucléaire 56 / Trawalc’h 6 rue de la Tannerie, 56000 Vannes contact@stop-nucleaire56.orghttp://www.stop-nucleaire56.org

Les Lucioles – Ria d’Etel en transition luciolesriaentransition@gmail.com  https://luciolesriatransition.wordpress.com/http://facebook.com/LUCIOLESRIATRANSITION

—————————————————————————————————————————————————

Communiqué du 5/01/2015 :

40ème anniversaire de la victoire contre le projet de centrale nucléaire d’Erdeven

3, 4 et 5 Avril 2015 – Etel – Morbihan

Le 30 mars 1975, 15 000 manifestants marchaient vers Erdeven à l’appel du CRIN (Comité Régional d’Information Nucléaire) pour montrer leur détermination contre le projet de centrale nucléaire. Après plusieurs mois de mobilisation populaire, ce projet était finalement mis en échec. Pour symboliser cette victoire et marquer les mémoires, une main verte fut érigée aux abords immédiats du massif dunaire d’Erdeven ».

C’est dans une démarche collective, et avec la volonté d’associer citoyens et associations, que les associationsStop Nucléaire 56 / Trawalc’h (1) et Les Lucioles – Ria d’Etel en transition (2) organisent une rencontre anniversaire les 3, 4 et 5 avril 2015 au Cinéma la Rivière et à la salle des fêtes d’Etel. Cet événement est organisé en partenariat avec l’association Quai des Dunes et la Biocoop Belz’ Saison.

Pour Stop nucléaire 56 / Trawalc’h, la lutte antinucléaire est plus que jamais d’actualité alors que la France s’enfonce dans le bourbier nucléaire au-delà de toute logique avec un projet de réacteurs EPR pharaonique, le prolongement de la durée de fonctionnement de dangereux réacteurs obsolètes, les projets d’enfouissement de déchets nucléaires en grande profondeur pour des centaines de milliers d’années… Tchernobyl et Fukushima nous rappellent tristement que les populations et notamment les enfants sont les premières victimes de ces catastrophes. La commémoration de la victoire contre le projet de centrale nucléaire d’Erdeven permettra non seulement de rappeler qu’il est possible d’arrêter dès demain l’essentiel du parc nucléaire mais aussi que cela ne sera possible que par une mobilisation citoyenne et collective exceptionnelle : les victoires d’hier appellent les victoires de demain !

Pour Stop nucléaire 56 comme pour Les Lucioles – Ria d’Etel en transition, il y a urgence à ce que les citoyens s’engagent dans des projets énergétiques locaux alternatifs : isolation thermique, sobriété des comportements, production d’énergies renouvelables (solaire individuel et collectif, fermes éoliennes citoyennes, comme à Béganne), etc… Co-construire une autre politique énergétique suppose une production décentralisée et à échelle humaine, une mobilisation citoyenne pour développer des moyens de production innovants et alternatifs ainsi que le développement de modèles alternatifs de distribution. Les Lucioles souhaitent accompagner et porter des projets allant dans cette direction et en partenariat sur le territoire de la ria.

Au cours de cet évènement et autour de films documentaires, des acteurs des luttes d’Erdeven, de Plogoff, des témoins des catastrophes de Tchernobyl, Fukushima, des chercheurs spécialistes du mouvement social anti-nucléaire, des citoyens acteurs de projets énergétiques locaux renouvelables et alternatifs seront invités à témoigner de leur engagement.

Programme provisoire au 05/01/2014

Vendredi 3 avril 2015

20h30 : projection du film « Plogoff, des pierres contres des fusils » avec les réalisateurs Nicole et Félix Le Garrec, et Jean Moalic, militant du CRIN de Plogoff, animateur de « Plogoff, mémoire d’une lutte ».

Samedi 4 avril 2015

14h : projection du film « Erdeven 1975 », suivi d’un échange avec les acteurs de la lutte de 1975, et d’un débat animé par Gilles Simon, chercheur à l’université de Rennes 1, auteur d’une thèse sur le mouvement anti-nucléaire en Bretagne, et Emmanuel Rivat, docteur en sciences politiques, cofondateur de l’agence Phare, auteur d’une thèse sur la transnationalisation du mouvement anti-nucléaire.

17h : projection du documentaire « Fukushima, une population sacrifiée » avec Jakez Lesouef, de l’association des enfants de Tchernobyl, et Jannick Magne, enseignante à Tokyo et témoin de la catastrophe de Fukushima.

En soirée : restauration bio à la salle des fêtes suivie à 21h d’une soirée festive.

Dimanche 5 avril 2015

10h 30 : Vélorution entre Etel et la Main Verte.

12h 30 : Auberge espagnole géante.

14h 30 : Table ronde « Oui aux alternatives énergétiques locales » animée par la Radio Bro Gwened, avec des représentants d’associations et organismes porteurs de projets.

17 h : Clôture de l’évènement « Et maintenant, on se bouge ? »

17H30 : Avant-première bretonne du film « LIBRES » réalisé par Jean-Paul Jaud, suivi d’un échange avec la co-réalisatrice Béatrice Jaud

Durant tout le Week-End, forum des associations avec présentation et démonstration de solutions alternatives individuelles et collectives.

>>      Programme détaillé et mis à jour sur les sites 

http://www.stop-nucleaire56.org et https://luciolesriatransition.wordpress.com/

>>      Evènement facebook : https://www.facebook.com/events/1392295607737595/

———————————————————————–

Contacts Presse : Alain Rivat (Stop nucléaire 56 / Trawalc’h) – Guillaume Salaün (Les Lucioles – Ria d’Etel en transition)

Organisation / bénévoles : contact@stop-nucleaire56.org / luciolesriatransition@gmail.com

Co-organisateurs :

Stop nucléaire 56 / Trawalc’h a été créée en 1995. L’association départementale a changé plusieurs fois de nom, notamment après la scission du Réseau Sortir du nucléaire en 2010.   Pour Stop nucléaire 56 / Trawalc’h, le nucléaire est moralement inacceptable : il faut en finir maintenant, avant la catastrophe. L’arrêt immédiat du nucléaire signifie utiliser tous les moyens disponibles pour sortir du nucléaire : arrêt des exportations, arrêt des usines de combustible, du retraitement,… utilisation de tous les moyens de production disponible, mise en place d’une politique radicale d’économie de l’énergie électrique, développement massif et rapide de toutes les sources d’énergie renouvelables. Une autre politique énergétique suppose une production décentralisée, à échelle humaine et un contrôle citoyen des moyens de production et de distribution.

Les Lucioles – Ria d’Etel en transition a pour objet de favoriser une dynamique locale visant à l’amélioration du bien vivre en Ria d’Etel et dans ses environs. Cette Association a pour objet de traiter de tous sujets en vue de se préparer à la raréfaction des ressources naturelles et à ses conséquences, dans l’esprit du mouvement des villes et territoires en transition, qui tend à la décroissance énergétique et au renforcement de la résilience locale.

Partenaires :

Quai des dunes – Cinéma la rivière à Etel

Biocoop – La Belz’saison

Advertisements